Le manifeste

Pourquoi Les Résilient(e)s ?

J’ai trouvé le nom pendant un séjour dans le Jura. J’étais seule dans le jardin de la maison que nous avions loué et je rêvais d’un site dédié aux patientes et leurs partenaires en AMP. Je venais de faire un transfert d’embryon, et j’étais dans cet état d’attente qu’on connaît toutes. Je me disais que quand même, j’en avais pas mal bavé et que j’étais forte. Et le nom Les Résilient(e)s s’est imposé. Surtout que le transfert n’a pas fonctionné.

Les parenthèses qui entourent le -e sont précieuses. Car le partenaire masculin a toute sa place ici aussi. En AMP, on est en couple avec un homme ou une femme, on est aussi parfois seule à faire ce parcours, c’est pour toutes ces différentes possibilités que les parenthèses sont là. Pour accueillir tout le monde, sans discrimination de sexe ou de famille monoparentale. 

Qu’est-ce qu’une personne résiliente ?

La résilience est la capacité pour un individu à faire face à une situation difficile ou génératrice de stress

Je crois qu’on apprend à être résilient. On apprend à trouver cette force intérieure qui nous fait avancer malgré les échecs. 

C’est aussi une personne qui fait preuve de ténacité, de courage et d’optimisme. Ténacité car en AMP, on ne lâche jamais, on tient jusqu’au bout du bout. De courage car on a le traitement, les différents protocoles, les rendez-vous médicaux mais la vie autour de soi continue. Le travail, les autres qui arrivent à agrandir leur famille, l’incompréhension de l’entourage ….Enfin, l’optimisme, le plus difficile d’après moi. J’ai mis du temps à le devenir et encore, parfois je rechute. Je n’espère pas tomber enceinte chaque moi c’est vrai mais je garde cette lueur de joie qui me fait dire « ça va marcher ». 

À qui s’adresse Les Résilient(e)s ?

Les Résilient(e)s s’adressent à tous, hommes & femmes, désireux d’avoir un enfant avec l’aide précieuse de la médecine. 

Les Résilient(e)s doit être un havre de paix et de réconciliation avec la PMA, l’infertilité, la stérilité et tous les autres obstacles que nous pouvons rencontrer. 

Mais cela s’adresse aussi à tous ceux qui souhaitent comprendre l’infertilité, soutenir leurs proches, découvrir une autre forme de féminisme. 

Bénédicte