Quelles sont les croyances qui limitent votre destinée ?

L’homme est doté d’une capacité d’accomplissement qui rivalise avec dieu. Seulement qu’il se trouve parfois cerné par des croyances limitantes qui l’empêchent de déployer ses ails.

D’où viennent toutes ces croyances limitantes ?

Aujourd’hui, on entend souvent parler du développement personnel comme d’un programme d’évolution. Pour plusieurs individus, c’est devenu un courant de pensée, mais il faut prendre le concept dans son sens étymologique. C’est un chemin de vie qui implique votre croissance en tant que personne.  Mais il se heurte à des murs psychologiques appelés les croyances limitantes. Ce sont des formes de réflexions qui vous empêchent d’exprimer toute l’étendue de votre potentiel. À travers ces quelques exemples, nous vous expliquons comment elles agissent sur vous et la méthode pour régler le problème.

Les causes profondes des croyances limitantes

Un enfant nait vierge et immaculé sur les plans mentaux, émotionnels et sociaux. Tout au long de son évolution, il s’identifie à son entourage, sa famille, ses amis et les réalités de son lieu d’habitation. Sa personnalité se forge sur les ruines de ses modèles. Il faut attendre l’âge de la raison ou la majorité pour espérer que l’individu puisse commencer à effectivement faire ses propres choix.

Il est donc facile de conclure que les croyances négatives qui inhibent votre évolution personnelle viennent de la nature de votre parcours de vie. Plusieurs programmes psychologiques basent leur thérapie sur ces fondements lointains du vécu quotidien depuis votre enfance. Il faut souligner qu’un adolescent a plus besoin d’être guidé inévitablement.

L’apport des parents et de la société est primordial pour la santé psychique d’un individu. Il faut dire que la plupart des programmes éducationnels attendent toujours un miracle de l’enfant. Il est difficile de suivre tous les adolescents à l’école et de leur inculquer les bonnes habitudes. Les éléments de la vie en sont aussi pour beaucoup dans l’état physique des jeunes d’aujourd’hui et de l’homme de demain.

D’une part, elles peuvent avoir un effet stimulateur d’une révolution psychologique. Dans ce cas, ils sont totalement bénéfiques et cela peut être des situations heureuses ou fâcheuses. D’autre part, c’est des inhibiteurs de croissance individuelle qui sont des sources de la naissance de croyances limitantes. Et cela conditionnera votre vie si vous n’agissez pas au plus vite.

Quelques cas de croyances limitantes

L’étude de ces types de concepts mentaux bloquants vous permettra de mieux appréhender votre vision du problème. Nous vous proposons aussi dans ces explications des solutions pour les combattre au quotidien dans votre vie.

Se cacher derrière sa réussite professionnelle

La majorité des individus prend leur travail comme une échappatoire. Il est vrai que le travail nous empêche de penser à nos souffrances intérieures ou à un problème apparent. Mais il faut se rendre compte que cette bulle est un château de cartes. Et il suffira d’un seul évènement pour vous ramener à la réalité.

La plupart des personnages ayant réussi racontent souvent que la satisfaction ne dure qu’un instant. Une chose que vous désirez si tant n’a plus trop d’importance dès que vous entrez à sa possession. Il est vrai que la nécessité de l’activité et de l’aboutissement professionnel est indiscutable. Mais il faut absolument fonder les bases de votre bonheur sur des éléments concrets comme la famille et les amis. Il faut donc savoir vivre et être heureux au-delà du travail.

Choisir de se détourner de la réalité

Comme l’élément précédent, ce type de carence psychologique vous plonge dans un monde totalement illusoire. Il est très facile d’éviter de regarder ces problèmes en face, car les affronter appelle à des sacrifices sur plusieurs plans.

La révolution de la conscience doit commencer par une confrontation directe avec vos défauts. Cela passe par la reconnaissance de l’existence des difficultés. Il vous faudra donc beaucoup de courage et de volonté pour amorcer cette révolution intérieure afin de goûter au vrai bonheur.

L’excès de confiance en soi

Certains types d’individus sont victimes de leur bonté. Il est vrai qu’il faut faire le bien, mais la meilleure attitude n’est pas toujours de sacrifier son propre bonheur pour faire plaisir à autrui. En réalité, l’idée est de faire ce qu’il faut, quand il le faut, et avec la manière.

Votre objectif doit être que tout le monde soit joyeux, vous y compris. Vous ne le saviez peut-être pas, mais rendre l’autre heureux sans que cela ne soit réciproque n’endurcit pas le bonheur. Bien au contraire, cela risque de vous exploser à la figure un beau jour tel un volcan.

Se cacher de ses émotions

L’être humain a toujours voulu montrer une image forte à l’extérieur. L’on se forge cette carapace pour éviter que les autres ne voient notre propre réalité. Rares sont donc les personnes qui s’affichent telles qu’elles sont effectivement. Le concept social de notre ère se base entièrement sur la loi de la jungle ou sur raison du plus fort.

C’est pourquoi la majorité des individus se cache sous leur costume, leur statut hiérarchique ou leur diplôme. Les émotions sont considérées donc comme l’apanage des faibles. Choses curieuses, la vraie réalité se retrouve derrière les sentiments que l’on ressent à chaque instant qu’elle soit cachée ou non. Nous vous conseillons plutôt de faire alors de ces sentiments une force de développement personnel.

Le manque de croyance en soi

C’est la croyance limitante la plus populaire. Beaucoup de personne se voir trop petit dans un monde si vaste. Cela est encore plus remarquable quand vous avez des rêves plein la tête sans posséder les moyens d’y arriver. Nous vous proposons une méthodologie simple qui marche à tous les coups.

D’abord, il faut s’accrocher à vos rares réussites. Développez autour d’elles une philosophie d’espérance en pensant à une satisfaction complète. Cela doit être la base de toutes vos actions. Ensuite, il faut savoir apprendre de ces échecs. Une étude approfondie accompagnée même d’une méditation intérieure, doit être effectuée pour déceler les causes réelles.

L’élaboration de vos projets futurs tiendra compte des leçons tirées de vos analyses. Enfin, votre stratégie doit être une évolution étape par étape. N’oubliez jamais qu’un chemin de mille lieues commence toujours par un pas.

En conclusion, l’état de notre société actuel expose clairement le problème des croyances limitantes dans nos vies personnelles. Les fondements ces pensées pessimistes se retrouvent dans le déroulement de l’existence de chacun. Nous sommes donc les fruits de plusieurs concepts mentaux, émotionnels et sociaux qui régissent les réalités de cette époque. 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *